rotonde

Nous avons réalisé un petit reportage sur les Rotondes 1 et 2  de Longueau. Ce sujet passionnant nous a permis de rencontrer des personnes qui ont participé à sa construction et nous ont fourni des documents fort interressants.

Le petit film de 7mn qui en découle sera projeté prochainement, dans une ambiance dédiée à la rotonde, photos, documents de construction....

Notre devoir de mémoire étant de transmettre à tous, cheminots, passionnés, etc..., des copies de ce reportage seront accessibles sur demande, ainsi que photos et documents.

Seule restriction: Nous nous réservons le droit de ne rien transmettre aux personnes ou associations qui ne respecteraient pas à notre connaissance  cette vision de la transmission de notre patrimoine.  

 

Rotonde longueau

1-2.jpg

 

 

 Détruit à 70% pendant la guerre 39-45, le dépot de Longueau va faire l'objet d'une grande vague de reconstruction dès 1945

2 Rotondes vont y voir le jour entre 1945 et  1948 sous la direction de l'architecte Paul  Peirani et de l'ingénieur Bernard Lafaille

la Rotonde 1 et la Rotonde 2 de type "P" seront unies comme 2 soeurs siamoises.

      7-1.jpg

 

 

Les constructions impressionnantes, dont les ossatures ressembleront à de véritables cathédrales de bois verront s'activer une multitude d'entreprises, dont l'entr. Perignon.

 

2-1.jpg

 

 La Rotonde 1, seule survivante est de type P. Construite en demi cercle, elle était composée de 22 portes à volets roulants (certaines ayants disparu  avec leur voie au cours du temps) dont l'accès se fait autour du cadran du pont tournant de 24 m qui possédait à l'origine 48 voies.

D'un rayon extérieur de plus de 66m, intérieur de 36m sa hauteur atteint 18m.

 

3-1.jpg

La Rotonde 2, plus grande, 24 portes d'accès, possédait également  un pont tournant de 27m et 48 voie.Elle sera détruite en 1971.

Leur point de liaison se faisant au niveau de la forge - chaudronnerie. 

 

point-de-liaison.jpg

 

 

La Carbonatation

La carbonatation ou plus communément appelée "maladie du béton" a inexorablement gangréné la Rotonde, la rendant dangereuse. On distingue nettement les ouvertures sur le haut des hottes 

9-1.jpg

Afin de préserver la partie encore utilisée, une partie de la couverture fut  protégée pour éviter les infiltrations et limiter la lente agonie dûe à "la maladie du béton"

 

 

4-1.jpg             8.jpg

 

prise de vue actuelle et en 1946

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site