Si l'on s'interresse aux origines de notre ville, prenons d'abord quelques précautions et admettons quelques incertitudes qui seront peut être sujet à discussions.

Toutes les informations qui seront données lors de ce voyage dans le temps, ont été  vérifiées mais reposent sur des écrits parfois imprécis. Cependant ces sources restent très proches de la vérité et digne de confiance.

Bon voyage à vous!

 

C'est au milieu de marais et de forêts que vit le jour Amiens, plus exactement Samarobrive ou Samarobriva de nos ancêtre Gaulois ( ou belges) qui signifie : Pont sur la

Somme

 

Les premières traces qui se réfèrent à notre cité proviennent des commentaires de César, eh oui Jules César qui se heurta pendant longtemps à nos valeureux ancêtres qui hélas ne détenaient pas de potion magique. Après plusieurs combats et surtout 2 grandes batailles, nos ancêtres commandés par deux chefs, Comius et Corbéus qui payèrent un lourd tribu de plus de 15 000 hommes et durent se soumettre à l'occupant Romain.

La Gaule de l'époque est divisée en plusieurs provinces et Samarobriva fait partie de la Gaule belge occupée par les Ambiens qui signifie "ceux qui sont des deux côtés" référence au fleuve Somme. C'est d'ailleurs leur présence qui donnera plus tard le nom d'Amiens en remplacement de Samarobriva.

Gaule belgique

Pour César Samarobriva (Amiens) est une position stratégique pour le Nord, frontière naturelles grace au fleuve Somme. La via Agrippa Lugdunum - Bononia ( voie romaine Lyon-Boulogne) de l'océan est une des 4 voies romaines les plus importantes et passe par Samarobriva. Il y passe l'Hiver 54 avant JC .

Agrippa tient sont non de Marcus Vipsanius Agrippa général romain et homme politique .Elle sera appelée  comme d'autres voies au moyen age Chaussée Brunehaut.

Mais César souhaite fortifier la cité afin de combattre l'hostilité des Gaulois. Il y fonde l'une des 8 fabriques d'armes qu'il implante en Gaule.Samarobriva forgera les épée et les boucliers La trace de cette fabrique sera confortée par le nom de la porte d'accès Clypéenne. Cette porte était situé non loin de l'ex rue Taillefer du nom du moulin du même nom (la taille du fer) rue St Leu emplacement de l'universitée des sciences.

 

le "vieil" Amiens se situait à l'origine entre la cathédrale et le quartier St Leu.

St Martin, légionnaire romain qui aurait partagé son manteau avec un mendiant lors d'un hiver rigoureux en 337 demeure un symbole de générosité que notre ville peut se prévaloir.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×